Santé

La Sophrologie, de par son approche globale, considère l’être humain dans toutes ses dimensions (physique, émotionnelle, mentale). Ainsi, elle apporte aux techniques de soin médicales une complémentarité évidente ; elle permet au patient de participer activement au processus de soins, parce qu’il devient lui-même acteur dans le soin de son corps, il devient plus qu’un simple patient qui s’en remet aux mains des soignants.
La Sophrologie ne se substitue pas à la médecine, mais en est complémentaire. Il est donc impératif de continuer son traitement médical et de continuer à voir son médecin.

Que peut donc apporter la Sophrologie à votre santé ?

  • Troubles du sommeil : savez-vous qu’en France, 1 personne sur 4 est insomniaque ?   D’origine physique (hormonal, toxique) ou psychologique (stress, dépression), les troubles du sommeil se manifestent de plusieurs manières : insomnies d’endormissement, réveils nocturnes, réveil matinal précoce. Les conséquences sont une fatigue, perte d’attention, troubles de la mémoire … La Sophrologie peut vous aider à retrouver un sommeil de qualité.

  • Mieux gérer les douleurs / troubles neurologiques : La Sophrologie ne fera pas disparaitre la douleur, mais elle vous aide à l’intégrer en modifiant la perception que vous en avez, et donc permet de l’atténuer. Le neurologue et neurobiologiste Howan Fields a en effet démontré que « l’humeur interagit avec la douleur. Par exemple, des personnes déprimées ressentent probablement plus de douleur en raison de leur état d’esprit ». Ainsi, les émotions influent sur la douleur, via des circuits allant des lobes frontaux du cortex cérébral à la moelle épinière qui libèrent les endorphines, substances antalgiques. C’est justement sur les émotions et sur la perception que la Sophrologie agit. De plus, les techniques de relâchements musculaires permettent de diminuer la douleur et favoriser l’émergence de sensations plus agréables.
    Exemples d’applications : la maladie de Parkinson, les Troubles de déficit de l’Attention et Hyperactivité (TDAH), la Sclérose en Plaques (SEP), les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), les fibromyalgies, les spasmes, les douleurs dentaires …

  • Pathologies Respiratoires : les causes de l’asthme sont variées : allergie, pollution, mais aussi anxiété liée à des évènements. Dans ce dernier cas, la Sophrologie permet de mieux contrôler la surcharge émotionnelle avant et pendant la crise (elle-même génératrice d’angoisse), de mieux récupérer après la crise et de mieux accepter son corps.

  • Pathologies Cardiaques : le stress d’origine mental constitue un facteur déterminant de risques cardio-vasculaires. Il augmente la tension et la fréquence cardiaque. Grâce aux exercices de la Sophrologie, la fréquence respiratoire et le rythme cardiaque se régulent, le patient apprend à mieux gérer son stress et ses émotions. La Sophrologie est donc particulièrement recommandée pour les personnes souffrant de pathologies cardiaques : pour mieux-vivre au quotidien avec sa maladie, elle peut aussi être pratiquée avant et après une opération.

  • Désir d’être parent : le désir d’enfant est parfois très difficile à concrétiser pour certains couples ou certaines femmes, il faut alors faire appel au corps médical (PMA, FIV), et là commence le parcours du combattant. La Sophrologie peut vous permettre de vivre plus sereinement cette attente, en laissant la place qu’il faut à ce projet, tout en ne s’oubliant pas.

  • Préparation à la naissance : changement d’apparence physique lors de la grossesse, malaises, nausées, vomissements qui peuvent aussi apparaitre les premiers mois…puis accouchement avec ses appréhensions, enfin venue du bébé au monde. La Sophrologie est particulièrement adaptée grâce à ses exercices de respiration contrôlée, mais aussi grâce à la visualisation du développement puis de la venue du bébé.