L’accompagnement de la personne dépressive

Parce que la dépression ne doit pas être une fatalité, la sophrologie peut vous aider à aller mieux.
Vous retrouverez plus de précisions dans mon article, rédigé pour Le Mag Therapeutes.com : La sophrologie vous aide à lutter contre la dépression.

Concrètement, comment se passe les séances avec une personne que je reçois souffrant de dépression (diagnostiquée par médecin) ?

Test-Coup-de-blues-ou-depression-nbspJe commence par lui faire faire quelques exercices de respiration. L’anxiété influe sur la respiration : respiration « haute », difficile et peu profonde. La respiration abdominale, en stimulant le système parasympathique, va mettre le corps immédiatement au calme. J’associe à la respiration la détente musculaire, qui permet d’atteindre un niveau de conscience entre veille et sommeil, où le relâchement mental s’opère. Une fois le corps et le mental relâchés, j’accompagne alors la personne, par la voix, en toute sécurité, afin de stimuler ses propres ressources (confiance, énergie).
Comment stimuler ses propres ressources ? Il s’agit de s’enquérir des souvenirs et paysages qui lui sont chers, qui impliquent du positif, et en séance, nous allons les rappeler et les inscrire de façon durable dans l’esprit de la personne, avec souvent un signal physique (comme serrer le poing) qui permet à la personne, à tout moment, de réactiver le souvenir en utilisant ce signal physique. Cela permet de lutter contre la tristesse, lorsqu’on la sent arriver, avant qu’elle nous submerge. De même pour le désespoir.
Une fois ce travail engagé, il s’agit de retrouver confiance et énergie. Des exercices de visualisation, de projection de soi dans l’avenir aident à retrouver confiance en ses capacités.
Et bien sûr, je travaille avec elle le renforcement de l’estime de soi : « Quelles sont mes valeurs ? qu’est ce que je vaux ? ». Cette étape fondamentale est nécessaire pour lutter contre la dépression (ou la prévenir).
Par la répétition régulière des exercices, la personne se réapproprie son corps, ses sensations corporelles se développent. La tristesse et les anxiétés laissent ainsi place au désir, au plaisir et aux échanges avec les autres, afin de se sentir pleinement vivre.

Laisser un commentaire