Gagnez vos compétitions avec la sophrologie !

La nécessité de la préparation mentale est admise depuis longtemps dans le sport, et elle est même devenue l’égérie du sport moderne. L’habitude d’attribuer une victoire ou une défaite au mental s’est installée dans la comparaison de compétiteurs de même niveau. J’aide des sportifs à se préparer à leurs exercices sportifs et notamment à leurs compétitions. Ce travail se fait individuellement, car je dois connaître le sportif afin de faire émerger ses ressources et de l’aider à développer ses propres outils de sophrologie. Il faut s’y prendre à l’avance, car plusieurs séances sont nécessaires pour s’approprier les exercices et les techniques, progresser et parvenir au résultat mental attendu, duquel découlera donc le résultat sportif. J’utilise diverses techniques, en fonction de la proximité de la compétition, de l’état du sportif et de son objectif. Cela va de la relaxation (afin de mieux gérer le stress), à la visualisation (d’actions sur le terrain), en passant par des exercices respiratoires dynamisants.

J’ai suivi pendant quelques séances Valentin, jeune badiste de haut niveau. Sa technique de jeu était excellente d’après son entraîneur, mais il ne parvenait pas à l’utiliser au mieux pendant les matchs, car sa concentration décroissait au fil du jeu. Nous avons travaillé ensemble sur l’évacuation des tensions grâce à des exercices respiratoires, des exercices de détente musculaire et de concentration. Sa confiance et son endurance s’en sont trouvées améliorées. La concentration peut donc être une voie d’accès à l’amélioration de vos performances. Autre idée : l’intégration du schéma corporel. Je m’explique : le schéma corporel est la sensation que l’on a de son corps et la représentation que l’on s’en fait. Il est toujours en évolution et se modifie avec la croissance, et aussi en fonction des activités.

Ainsi, il s’étend aux objets qui l’environnent, comme des skis par exemple. Les skieurs suisses ont été aidés par un sophrologue à la fin des années 1960, et leurs performances ont été récompensées par plusieurs médailles. Ils avaient justement travaillé sur l’intégration des skis à leur schéma corporel, non pas comme des outils, mais comme le prolongement de leur corps. Leurs réactions sont devenues presque naturelles et instinctives lorsqu’ils glissaient, et les plus grands progrès se sont vus dans le saut (surtout la réception) et le slalom. Enfin, une dernière piste de réussite, ma préférée : la projection de soi. Les gens disent souvent qu’il faut s’imaginer en train de gagner. Plus facile à dire qu’à faire ! Non seulement je vais vous aider à l’imaginer, mais surtout, je vais vous apprendre à intégrer ces pensées, à la fois dans le cerveau et dans les muscles, ce qui favorise la rapidité des réactions et de la réflexion durant un match, et renforce le niveau de concentration. Il s’agit de s’imaginer avant, pendant et après un match, en insistant sur toutes les sensations issues de nos 5 sens (la vue, le toucher, …), sur les figures ou techniques utilisées pendant la compétition, se voir parer un coup de l’adversaire etc. Il existe des techniques précises pour que l’imagination devienne une projection. Cela peut créer les conditions de réussite du sportif. Cela fait pleinement partie du travail mental du sportif, nécessaire à son entraînement physique. D’ailleurs, les grands sportifs le confirment !

tsongaJo-Wilfried Tsonga pratique la sophrologie, et tout le monde a remarqué sa sérénité sur le terrain, et même son imperméabilité à la pression. Face à un adversaire qui l’a battu, il reste concentré et dans son jeu, sans penser à la revanche ou aux attentes autour de lui. Son entraîneur et ses conseillers le reconnaissent : le tennisman n’est plus dispersé. La sophrologie lui a d’abord permis de se remettre en question, avant de l’aider à chasser son stress et à se recentrer sur son sport, et seulement son sport. Les journalistes parlaient même de métamorphose, entre le Tsonga de juin 2015 et celui de 2013. De même que l’équipe de foot de Caen a fait une superbe remontée au cours de la Ligue 1, grâce à de multiples efforts physiques et tactiques de ses joueurs, et grâce aussi à l’arrivée d’un sophrologue préparateur mental sportif, qui a notamment permis à l’équipe d’exister en tant que groupe, et non en joueurs isolés.

Alors, si vous cherchez à améliorer vos performances, et même à gagner, venez me voir ! :-)

Laisser un commentaire