About fabienne.raoul94@gmail.com

Find more about me on:

Here are my most recent posts

Archives de l’auteur : fabienne.raoul94@gmail.com

Séminaire exceptionnel à Paris du Dr. Mario Beauregard, neuroscientifique Canadien

Evènement exceptionnel à Paris les 20-21 mai 2017 !!

banner-paris-louvre

Pour la première fois en Europe et en France, a lieu le séminaire « Connexion Intérieure : Une Re/Création consciente », animé par Dr Mario Beauregard, neuroscientifique Canadien de renommée mondiale et Caroline Marion, chercheuse et formatrice à l’Université du Québec à Trois-Rivière. Ce séminaire fait suite aux études scientifiques du Dr. Mario Beauregard sur les états de conscience élargie lorsque le cerveau des personnes produit un certain type d’ondes cérébrales. En se connectant consciemment à leur supraconscient (aussi appelé Soi, Moi supérieur …), elles ont accès à des connaissances intuitives sur elles-mêmes, sur leur nature profonde voire spirituelle, au-delà des « couches identitaires » (sociales…), des croyances limitatives, des patterns émotionnels…

cerveau

Ce séminaire, en 6 volets, comporte de la théorie, des ateliers et des expérientiels guidés.

Les 2 premiers volets animés à Paris sont : 1- la Psyché et l’identité et 2 -Les émotions Dates : samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 Lieu : Paris

Détails et inscriptions sur https://events.institut-iihs.com/connexion/ et https://drmariobeauregardfr.com/

Un conseil, inscrivez-vous rapidement, car le nombre de places est limité à 25 ! Tarif préférentiel pour toute inscription avant le 25 décembre 😉

Fabienne Raoul – Coordinatrice France Pour Dr. Mario Beauregard et Caroline Marion +33.6.41.59.74.07

Formation à venir : initiation aux Risques Psycho-Sociaux (RPS)

Initiation aux Risques Psycho-Sociaux (RPS)

Cette formation s’adresse aux dirigeants, RH, managers, membres du CHSCT.

Date : 4 juillet 2016

Lieu : Paris

Programme :

1- Prévention des Risques Professionnels :
Enjeux/obligations de l’employeur
AT/MP
Principes généraux de prévention/acteurs de la prévention

2 – Dimension juridique et réglementaire des RPS :
Risques de l’employeur/Code du Travail

3 – Causes, effets et conséquences des RPS :
Les 6 principales causes de RPS
Les conséquences sur la santé
Les effets des RPS sur l’entreprise

4 – Les étapes d’une action de prévention
Les 3 niveaux de prévention
Etudes de cas, pistes de réflexions

Objectifs pédagogiques :

  • Comprendre le lien entre le travail et les risques professionnels liés aux RPS
  • Connaitre les familles de RPS, leurs effets et conséquences sur la santé
  • Savoir différencier les actions primaires des secondaires et tertiaires

L’activité de formateur est déclarée auprès du préfet de la région IdF, renseignez-vous pour une prise en charge par votre OPCA.

Contactez-moi pour plus d’infos ou un devis :  fabienne@sophrologue-paris.pro 06.41.59.74.07

Formations en entreprises – demandez le catalogue !

Nous vivons dans une société de plus en plus exigeante : plus de bénéfices, et de productivité sont demandés. Les attentes des clients, des responsables d’entreprise sont devenues très fortes. De l’industrie au monde hospitalier, tous les secteurs sont concernés. Cette exigence de rentabilité impose des pressions sur les individus : de l’employé, à son manager jusqu’au directeur d’établissement, mais aussi les personnels hospitaliers, les médecins…

Formation-EBP

Il est donc nécessaire de se former tout au long de son parcours professionnel, afin d’être toujours à la hauteur de ces attentes. Acquérir des compétences, c’est bien. Acquérir un savoir-être c’est encore mieux. L’un ne va pas sans l’autre.

Et parce que je viens de ce monde de l’entreprise, dans lequel j’ai passé plus de 15 années en tant qu’ingénieur et manager, je sais parfaitement les difficultés auxquelles vous êtes confrontés : stress, fatigue, perte de motivation, de confiance voire d’estime de soi.

 Cette souffrance au travail est-elle inéluctable ? Bien sûr que non. A chaque moment de notre vie, nous avons le potentiel pour chercher en nous-même toutes les ressources qui nous définissent.

 C’est ce vers quoi je tends : vous proposer des formations et des accompagnements ciblés à vos besoins, mais surtout à qui vous êtes. Je m’adapte à vous, que vous soyez une entreprise du CAC40, une start-up, un CMP ou un hôpital. Aussi, les formations se composent d’une partie théorique, avec acquisition des compétences, et d’une partie pratique, avec des exercices concrets basés sur la sophrologie dont l’efficacité est reconnue dans le milieu professionnel, médical et sportif.

 Voici quelques formations :
Mieux gérer les tensions au travail (prévention des RPS) – 2 Jours
Initiation aux Risques Psycho-Sociaux (RPS) – 1 jour
Développer et affirmer son leadership (niveau 1) – 2 jours
Développer et affirmer son leadership (niveau 2) – 1 jour
Développer et affirmer son leadership (niveaux 1 et 2) – 3 jours

Mais aussi des ateliers :
Mieux gérer son stress au travail
Améliorer sa concentration au travail
Développer la confiance en soi
Faire face au changement

Et toujours des accompagnements :
Thématiques stress/confiance et estime de soi/gagner en concentration/ faire face au changement/ entretiens de carrière/etc

Cela vous intéresse ? Demandez-moi le catalogue, vous y trouverez tous les détails (pour qui, pour quoi, comment, finalité …) : fabienne@sophrologue-paris.pro ou 06.41.59.74.07

Anxiétés ? Et si on changeait de point de vue ?!

Petites ou grandes, les anxiétés font parties de notre vie au quotidien.

L’anxiété est un trouble émotionnel, se traduisant par une sensation de danger, d’appréhension. Elle se manifeste de différentes façons : psoriasis, ulcère, asthme, nausées, fatigue, tachycardie, douleurs abdominales, migraines, troubles du sommeil etc. L’anxiété est donc une nuisance à la vie quotidienne.
Bien sûr, il existe la solution médicamenteuse ou homéopathique. Mais nous avons de fabuleuses ressources en nous pour mieux contrôler ces anxiétés et ainsi d’avoir le sentiment de mieux maitriser sa vie. Alors servons-nous en !

L’idée est de rompre le cercle « vicieux » : émotions (« j’ai peur de l’échec, qu’on me juge ») – mental (« de toute façon, depuis l’enfance on me dit que je suis nul ») – corps (« rien qu’à penser à cet entretien j’ai mal au ventre » …).

Si vous ressassez des pensées génératrices d’anxiétés, pourquoi n’essayez-vous pas cet exercice ? Et pour plus de facilité, demandez à un(e) ami(e), parent, enfant, de vous le lire lentement, ou enregistrez-le !

Allongez-vous confortablement et fermez vos yeux
Concentrez-vous sur votre respiration, en imaginant le trajet de l’air qui va gonfler votre ventre à l’inspiration et le dégonfler à l’expiration comme un petit ballon (vous pouvez vous aider d’une main posée sur votre abdomen)
Puis sentez les zones d’appui de votre corps (l’arrière de la tête-épaules-bras et mains-dos-bassin-jambes-talons)
Laissez-vous aller, sentez votre corps devenir de plus en plus lourd dans le canapé
Imaginez à présent faire une balade au bord d’une montgolfière, qui s’élève dans les airs en toute sécurité
Faites appel à vos sens :
Regardez le paysage…
E
coutez le souffle du vent, les oiseaux …
S
entez l’air frais sur votre visage
Vous remarquez des sacs de lest, ces sacs sont emplis de vos soucis, vos anxiétés
Vous décidez de les jeter l’un après l’autre
Regardez-vous monter encore plus haut, et sentez la légèreté qui s’installe en vous,
Regardez les sacs de lest au sol, devenus des points insignifiants parmi ce magnifique paysage
Vous vous sentez léger, débarrassé des tracas
Vous regardez au loin et décidez de vous poser dans un magnifique lieu
Vous êtes à présent serein, léger
Restez ainsi à profiter de ces agréables sensations, qui sont à présent ancrées en vous
Reprenez contact avec les points d’appui de votre corps (l’arrière de la tête-épaules-bras et mains-dos-bassin-jambes-talons)
Prenez une profonde inspiration puis bougez doucement vos mains, vos pieds et le reste du corps

Gardez bien en tête que votre cerveau ne fait pas la différence entre l’imaginaire et le réel !

Exercice facile pour s’endormir plus rapidement

Installez-vous confortablement dans votre lit, fermez les yeux.

Prenez une profobonne nuitnde inspiration par le nez puis soufflez par la bouche doucement. Répétez plusieurs fois en sentant l’air frais au bord de vos narines à l’inspiration, et en sentant l’air tiède à l’expiration. Si vous avez du mal au début, je vous recommande d’imaginer le flux de l’air à l’intérieur de votre corps, posez une main sur votre abdomen et imaginez avoir un petit ballon dans l’abdomen, qui va gonfler à l’inspiration et dégonfler à l’expiration.

Pour prolonger cette sensation de calme, sentez toutes les zones d’appui de votre corps, de votre tête jusqu’à vos pieds. Sentez votre corps devenir de plus en plus lourd, ne faire qu’un avec le matelas. Continuez à respirer en toute conscience comme plus haut et imaginez que vous soufflez toutes les anxiétés.

Cet exercice va rapidement mettre votre corps et mental au repos, afin de débuter une bonne nuit de sommeil.

Mieux vivre avec une pathologie cardiaque

L’expression « troubles cardiaques » fait référence aux pathologies cardiaques ou cardiovasculaires mais aussi à l’emballement du cœur lors d’un coup de stress ou d’une émotion forte. Le cœur est soumis à des rythmes parfois plus intensifs que d’autres tout au long de sa constante activité. La sophrologie peut nous aider à mieux sentir ce muscle et mieux gérer son rythme.

maladie-cardio-vasculaire

Il existe diverses pathologies cardiaques et cardiovasculaires. Certaines sont la conséquence de maladies génétiques, d’autres sont dues à un rythme de vie ou une hygiène de vie inadaptés au bon fonctionnement du corps. Les causes sont variées. Mais les effets sont inconfortables, et souvent douloureux. Le stress participe de plus en plus à la multiplication de ces pathologies, puisqu’il fait accroître le rythme et la fréquence cardiaque. J’agis avec les personnes qui viennent me consulter sur deux axes : préventif et curatif.

En préventif, il s’agit souvent d’apprendre à mieux gérer le stress et l’émotion, et ce via la technique de respiration contrôlée et ses effets physiologiques. A force de pratiquer ces exercices, la fréquence respiratoire et le rythme cardiaque se régulent, se calment. Cet aspect préventif concerne souvent les personnes qui viennent me voir pour gérer leur stress. Les personnes hypertendues sont concernées également, et tous ceux qui ne sont pas satisfaits de leur respiration, qui la juge insuffisante ou même gênante. Bref, réduire les risques de pathologie cardiovasculaire qui pourraient découler de cela, voilà tout mon travail de prévention.

Pour ceux qui souffrent déjà de pathologies avérées, on travaille davantage sur un aspect curatif. Attention, il ne s’agit pas de remplacer médecin et pharmacopée, comme je le dis toujours, mais d’agir en complémentarité. La sophrologie est une clé pour réduire la gêne ou la sensation de douleur inhérente aux pathologies cardiaques et cardiovasculaires. Je ne pourrai pas guérir la maladie avec vous, mais plutôt apporter un mieux-vivre au quotidien. J’interviens aussi auprès de personnes avant et après leur opération du cœur. Avant l’opération, il s’agit de calmer la personne, d’instaurer un climat de sérénité dans le contexte souvent angoissant de l’opération. Après l’opération, il s’agit plutôt d’aider un patient à se reconnecter à ses sensations, en pouvant justement sentir son rythme cardiaque et pouvoir le moduler grâce à la respiration contrôlée. Parfois même, avoir l’impression qu’on réapprend à se servir de son cœur, ou même apprivoiser son nouveau cœur issu d’une greffe. Évidemment, ce muscle fonctionne de façon autonome grâce au cerveau, sans qu’on n’en ait toujours conscience, mais on peut néanmoins avoir la sensation de maîtriser son cœur, ce qui apporte soulagement, réconfort et sécurité en post-opératoire.

Encore une fois, on voit tous les champs que la sophrologie peut toucher, et les multiples effets positifs au sein de chacun de ces champs. Finalement, la sophrologie peut prévenir énormément de maladies ou de troubles de santé, et même réduire les désagréments lorsqu’ils sont déjà présents. Alors, à bientôt !

Récupérez mieux de votre blessure

Savez-vous que le XV de France fait appel à un sophrologue ?XV de France

On parle depuis des années de l’importance de la préparation mentale chez les sportifs, amateurs ou de haut niveau, et on s’accorde à dire que le mental peut faire la différence entre des sportifs de niveau similaire. J’ai déjà pu expliquer que la sophrologie entrait vraiment dans la détermination mentale, notamment dans l’optique de renforcer ses capacités de concentration et de gagner une compétition ou un tournoi. On oublie souvent que cette préparation mentale vaut aussi pour le simple entraînement, et on oublie encore plus souvent que l’entraînement mental est la clé de la meilleure convalescence pour une blessure. La blessure. Elle fait peur à tous les sportifs, car elle signifie souvent, dans les esprits, réduction des capacités physiques, séquelles, privation de sport, et même déprime (due à la chute de sécrétion de dopamine) et on craint la durée du temps de guérison. D’ailleurs, nombreux sont les sportifs qui reprennent l’entraînement avant la fin de leur période de repos.

Le travail mental est primordial lorsqu’on se blesse, car il permet de supporter la blessure mais aussi de préparer l’avenir. La sophrologie peut permettre d’aborder positivement l’arrêt brutal du sport. Si vous vous blessez, je vous conseille de venir le plus tôt possible me voir, afin que nous fixions un objectif de travail rapidement. Déjà, cela permettra d’éviter l’inactivité frustrante, qui peut déboucher sur une période creuse, voire de déprime, faute de sécrétion de dopamine et à cause également du changement d’habitude. J’ai suivi Aurore, pendant les trois mois de sa blessure. Au début, on se voyait toutes les semaines, et au fil de l’évolution de l’objectif, nos rencontres se sont espacées à deux semaines. Elle m’a contactée une semaine après s’être fait une entorse de la cheville. Une blessure peu grave, lui a assuré son médecin. Mais la course lui était interdite pendant trois mois, alors qu’elle courait 6 heures par semaine ! J’ai mis en place des exercices et des visualisations, facile à reproduire seule, qui lui ont permis de maintenir ses acquis. En se visualisant dans la course, en se réappropriant les sensations ressenties avant la blessure, ses muscles n’ont presque pas perdu en tonus. La frustration a rapidement disparu, et Aurore a du coup mis aussi ce temps à profit pour renforcer son entraînement mental.

Avant de reprendre la course, elle était prête mentalement à courir, à reprendre son rythme progressivement, sans forcer au début, et elle préparait déjà son semi-marathon qui devait avoir lieu deux mois plus tard. Les effets de ces quelques mois de sophrologie sont évidents : renforcement des capacités d’imagerie, maintien des acquis, hausse de la concentration, meilleur ressentis des sensations physiques et mentales. Des scientifiques ont observé les sportifs de haut niveau qui ont été accompagnés par un sophrologue lors de leurs blessures. Ils ont noté des faits inattendus : la reprise du sport se faisait non seulement très facilement, mais en plus, le sportif retrouvait très vite son niveau. Par ailleurs, la sophrologie avait agi sur le développement du schéma corporel (voir l’article sur la compétition), et la gestuelle du sportif, ses mouvements techniques, s’en trouvaient améliorés, plus rapides, plus efficaces, et donc plus performants. Certains sportifs (mais il s’agit là de personnes ayant déjà un entraînement mental fort avant la blessure, et ayant eu un accompagnement intensif par un coach préparateur pendant la convalescence) ont même eu une musculature renforcée.

La blessure en sport est forcément douloureuse et agaçante, mais je vous propose vraiment de mieux la vivre, et même de l’utiliser, pour renforcer vos capacités et envisager une reprise sportive efficace et aisée, tout en ayant un mental de plus en plus fort. A très bientôt !

L’accompagnement de la personne dépressive

Parce que la dépression ne doit pas être une fatalité, la sophrologie peut vous aider à aller mieux.
Vous retrouverez plus de précisions dans mon article, rédigé pour Le Mag Therapeutes.com : La sophrologie vous aide à lutter contre la dépression.

Concrètement, comment se passe les séances avec une personne que je reçois souffrant de dépression (diagnostiquée par médecin) ?

Test-Coup-de-blues-ou-depression-nbspJe commence par lui faire faire quelques exercices de respiration. L’anxiété influe sur la respiration : respiration « haute », difficile et peu profonde. La respiration abdominale, en stimulant le système parasympathique, va mettre le corps immédiatement au calme. J’associe à la respiration la détente musculaire, qui permet d’atteindre un niveau de conscience entre veille et sommeil, où le relâchement mental s’opère. Une fois le corps et le mental relâchés, j’accompagne alors la personne, par la voix, en toute sécurité, afin de stimuler ses propres ressources (confiance, énergie).
Comment stimuler ses propres ressources ? Il s’agit de s’enquérir des souvenirs et paysages qui lui sont chers, qui impliquent du positif, et en séance, nous allons les rappeler et les inscrire de façon durable dans l’esprit de la personne, avec souvent un signal physique (comme serrer le poing) qui permet à la personne, à tout moment, de réactiver le souvenir en utilisant ce signal physique. Cela permet de lutter contre la tristesse, lorsqu’on la sent arriver, avant qu’elle nous submerge. De même pour le désespoir.
Une fois ce travail engagé, il s’agit de retrouver confiance et énergie. Des exercices de visualisation, de projection de soi dans l’avenir aident à retrouver confiance en ses capacités.
Et bien sûr, je travaille avec elle le renforcement de l’estime de soi : « Quelles sont mes valeurs ? qu’est ce que je vaux ? ». Cette étape fondamentale est nécessaire pour lutter contre la dépression (ou la prévenir).
Par la répétition régulière des exercices, la personne se réapproprie son corps, ses sensations corporelles se développent. La tristesse et les anxiétés laissent ainsi place au désir, au plaisir et aux échanges avec les autres, afin de se sentir pleinement vivre.