Anxiétés ? Et si on changeait de point de vue ?!

Petites ou grandes, les anxiétés font parties de notre vie au quotidien.

L’anxiété est un trouble émotionnel, se traduisant par une sensation de danger, d’appréhension. Elle se manifeste de différentes façons : psoriasis, ulcère, asthme, nausées, fatigue, tachycardie, douleurs abdominales, migraines, troubles du sommeil etc. L’anxiété est donc une nuisance à la vie quotidienne.
Bien sûr, il existe la solution médicamenteuse ou homéopathique. Mais nous avons de fabuleuses ressources en nous pour mieux contrôler ces anxiétés et ainsi d’avoir le sentiment de mieux maitriser sa vie. Alors servons-nous en !

L’idée est de rompre le cercle « vicieux » : émotions (« j’ai peur de l’échec, qu’on me juge ») – mental (« de toute façon, depuis l’enfance on me dit que je suis nul ») – corps (« rien qu’à penser à cet entretien j’ai mal au ventre » …).

Si vous ressassez des pensées génératrices d’anxiétés, pourquoi n’essayez-vous pas cet exercice ? Et pour plus de facilité, demandez à un(e) ami(e), parent, enfant, de vous le lire lentement, ou enregistrez-le !

Allongez-vous confortablement et fermez vos yeux
Concentrez-vous sur votre respiration, en imaginant le trajet de l’air qui va gonfler votre ventre à l’inspiration et le dégonfler à l’expiration comme un petit ballon (vous pouvez vous aider d’une main posée sur votre abdomen)
Puis sentez les zones d’appui de votre corps (l’arrière de la tête-épaules-bras et mains-dos-bassin-jambes-talons)
Laissez-vous aller, sentez votre corps devenir de plus en plus lourd dans le canapé
Imaginez à présent faire une balade au bord d’une montgolfière, qui s’élève dans les airs en toute sécurité
Faites appel à vos sens :
Regardez le paysage…
E
coutez le souffle du vent, les oiseaux …
S
entez l’air frais sur votre visage
Vous remarquez des sacs de lest, ces sacs sont emplis de vos soucis, vos anxiétés
Vous décidez de les jeter l’un après l’autre
Regardez-vous monter encore plus haut, et sentez la légèreté qui s’installe en vous,
Regardez les sacs de lest au sol, devenus des points insignifiants parmi ce magnifique paysage
Vous vous sentez léger, débarrassé des tracas
Vous regardez au loin et décidez de vous poser dans un magnifique lieu
Vous êtes à présent serein, léger
Restez ainsi à profiter de ces agréables sensations, qui sont à présent ancrées en vous
Reprenez contact avec les points d’appui de votre corps (l’arrière de la tête-épaules-bras et mains-dos-bassin-jambes-talons)
Prenez une profonde inspiration puis bougez doucement vos mains, vos pieds et le reste du corps

Gardez bien en tête que votre cerveau ne fait pas la différence entre l’imaginaire et le réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *